Les meilleures destinations de voyage naturelles en Tanzanie

Le territoire tanzanien est un point de repère pour les voyageurs qui ont une affinité avec la faune et la flore et les explorations en plein air. Le pays abrite notamment une sélection de parcs nationaux et de curiosités naturelles de premier plan en Afrique, le mont Kilimandjaro étant le plus haut sommet du continent. Les visiteurs de la Tanzanie privilégient souvent les expériences de proximité avec la riche biodiversité de la région. Les safaris sont au premier plan des activités touristiques, attirant un grand nombre de visiteurs avides d’observer la diversité de la faune en Tanzanie.

Le parc national de Ruaha

Le parc national de Ruaha est la zone protégée la plus étendue de Tanzanie. La réserve est un refuge vital pour d’importantes populations de buffles et de gazelles, ainsi que pour un nombre particulièrement élevé d’éléphants. L’élément naturel le plus important du parc est la grande rivière Ruaha, qui constitue un point névralgique pour l’activité dynamique de la faune et de la flore. Les berges de la rivière offrent des possibilités spectaculaires d’observation de la nature lorsque les animaux se rassemblent pour se nourrir. En outre, la rivière joue un rôle crucial au-delà des limites du parc en assurant la production d’électricité au barrage hydroélectrique de Kidatu, qui fait partie intégrante de l’approvisionnement en électricité de la Tanzanie.

Le Parc national de Gombe

Le Parc national de Gombe, également connu sous le nom de Parc national de Gombe Stream, constitue une destination idéale pour les personnes désireuses de vivre une expérience plus isolée. Le parc national de Gombe, l’une des plus petites zones de conservation de Tanzanie, est inscrit dans les annales de la primatologie pour les recherches pionnières de la scientifique britannique Jane Goodall, débutées en 1960. Grâce à l’engagement du Dr Goodall, le comportement des chimpanzés a fait l’objet de l’étude la plus durable au monde. Dans le parc, les visiteurs peuvent participer à des promenades guidées pour explorer la forêt et observer les chimpanzés dans leur environnement naturel.

Le parc national de Katavi

Le parc national de Katavi, situé plus loin dans les terres isolées de Tanzanie, offre un écosystème vierge et sauvage. La grande plaine de Katavi, segmentée par la rivière Katuma et parsemée de lacs saisonniers, est l’un des aspects déterminants du parc. Le parc abrite des populations importantes d’hippopotames et de crocodiles, ainsi qu’une variété de plus de 350 espèces d’oiseaux observées dans la région. Pendant la saison sèche, le parc est le théâtre d’un événement spectaculaire : jusqu’à 300 hippopotames sont réunis dans des mares d’eau de plus en plus rares. La saison sèche est également une source de vie pour Katavi, avec une multitude d’animaux sauvages tels que les lions, les zèbres et les girafes qui se rassemblent près des sources d’eau limitées.

Le parc national du Serengeti

Le parc national du Serengeti fait partie des principaux sanctuaires de la vie sauvage de l’Afrque. Caractérisé par un vaste terrain, il abrite des millions d’animaux en quête de nouveaux paysages. Notamment connu pour la migration annuelle des gnous, le parc sert d’habitat aux célèbres « Big Five » et constitue également un paradis pour les ornithologues, avec un record de près de 500 espèces d’oiseaux. Deuxième plus grand parc national de Tanzanie, le Serengeti est fréquenté chaque année par un nombre important de visiteurs. L’observation de la faune est optimale de juin à septembre. De mars à mai, la saison des pluies se déroule, tandis que de juin à octobre, les températures sont plus fraîches.

La zone de conservation du Ngorongoro

La zone de conservation du Ngorongoro abrite le célèbre cratère volcanique du Ngorongoro, un point névralgique pour les amateurs de faune et de flore. L’approvisionnement constant en eau du cratère crée un écosystème favorable à la migration de milliers d’animaux, qui restent toute l’année dans le cratère. Le Ngorongoro offre non seulement des possibilités exceptionnelles d’observer un grand nombre de grands mammifères, notamment des éléphants, des lions, des rhinocéros et des zèbres, mais également un endroit exceptionnel pour l’observation des oiseaux. Le lac Migadi, situé à l’intérieur du cratère, est un paradis pour les flamants roses. L’observation des hippopotames submergés le jour et broutant à proximité le soir est un spectacle agréable pour les visiteurs.

Le Mont Kilimandjaro

Le célèbre mont Kilimandjaro est le point culminant de l’Afrique. Dans le parc national qui porte son nom, les visiteurs se rendent non pas pour la faune et la flore, mais pour s’émerveiller devant cette montagne spectaculaire et pour tenter d’en gravir le sommet. Le Kilimandjaro est un paradis pour les alpinistes tout au long de l’année, mais la période optimale pour cette entreprise se situe entre la fin juin et le mois d’octobre, avec des conditions plus sèches. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la région du Kilimandjaro est une merveille géologique, ses trois principaux cônes volcaniques – Shira, Kibo et Mawenzi – ayant émergé à la suite d’une activité volcanique liée à la vallée du Rift il y a plus d’un millénaire.

A propos de lauteur: